La transition énergétique

La transition énergétique définit le passage d'une façon de produire et de consommer excessive  vers un système raisonné profitable à tous en tenant compte de l'environnement, des atouts naturels, des besoins réels, des possibilités d'interactions entre les dispositifs existants et les technologies émergentes.

De plus, l'intérêt collectif à se rendre plus indépendant vis à vis des états producteurs de pétrole est indispensable à rééquilibrer la balance commerciale de la France. En effet, notre pays dépense plus de 60 milliards d'euros par an d'achat à l'étranger d'hydrocarbures, il apparaît donc nécessaire d'être résilient en ce qui concerne notre dépendance aux hydrocarbures et à la facture énergétique qu'elle entraîne. La gestion des énergies devient donc un atout nécessaire de la transformation car elle offre  aux territoires, de chez nous ou d'ailleurs,  la possibilité de voir les ressources  comme une richesse naturelle, en les utilisant  de façon  raisonnée.

La transition énergétique prend en compte plusieurs éléments :
  • Diminuer l'impact environnemental
  • Les moyens de stockage et de restitution des énergies 
  • Maîtriser et réduire les émissions de gaz à effet de serre
  • La baisse des coûts énergétiques dans son ensemble
  • Le bénéfice à considérer nos déchets comme une richesse
  • L'interaction entre nouveaux et réseaux historiques de production
Les objectifs :
  • Préserver la planète en luttant contre le réchauffement climatique
  • Valoriser les déchets pour générer un cercle de consommation vertueux
  • Minimiser la fluctuation des tarifs par une diversité d'offres
  • Impliquer des acteurs vers une conscience collective
  • Développer des secteurs d'activités porteurs d'emplois
  • Rendre aux entreprises une  compétitivité grâce aux économies d'énergies  
  • Favoriser une gestion intelligente des systèmes de production d'énergie